Résidence de création : Dubillard, de père en fille

affiche de la pièce Pitre et contre pitre
Cie  Ad Fontem

Écriture, répétitions

    Écriture scénique de : prologue, enfance, adolescence, séjour en extrême orient, soit la première moitié du spectacle.  Il s’agit ici de transformer une écriture labyrinthique, foisonnante, plutôt littéraire en objet théâtral. Je ne me prétends nullement auteur. Je suis une comédienne qui chante.

Site d'Ariane Dubillard

Interprétation : Ariane Dubillard

Composition musicale : distribution en cours

Mise en scène : Virginie Lemoine

 

La résidence au Magasin
 

    Pour écrire j’ai besoin d’un espace, comme les enfants ont leur tas de sable car c’est dans le jeu que je trouve l’inspiration. Je raconterai dans cette première moitié de spectacle la manière dont mon père, ce grand homme de théâtre, m’a élevée –  ce sont des scènes assez comiques-  ce que j’ai vécu auprès de lui, adolescente, puis jeune adulte. Dans le deuxième temps de cette résidence, nous élaborerons le travail musical et la mise en scène, l’écriture proprement dite suivant son cours jusqu’à ces dernières années, quand la parole, les gestes de mon père furent réduits à l’essentiel. Je tâcherai d’exprimer ce que l’on pouvait ressentir d’inexprimable en sa présence.

Lecture, le 14 Octobre 2016 à 20h30.

Sur invitation uniquement. Jauge limitée.

  • Facebook
  • Twitter
P1040297.JPG