Le concept
 

    "e-Motion" propose aux spectateurs et aux internautes un concept nouveau : Un théâtre interactif dont l’univers est celui de la toile.

Ni web série, ni théâtre filmé, protéiforme, multidimensionnel, exploitant les axes de communication d’internet, "e-Motion" présente un univers décalé dans lequel l’internaute peut être spectateur ou agir, dans le but de construire un nouveau rapport à l’image.

     Conçu sous la forme de directs, 2 à 4 directs sur 2 à 4 mois pour le pilote, "e-Motion" surfe sur les principes de la narration transmédia pour donner aux spectateurs la possibilité de pénétrer l’intimité du théâtre.

Résumé

   

    Dans un univers désincarné, où tout se passe à travers des écrans, où les êtres humains sont enfermés dans un individualisme forcené, refusant toute relation nouvelle ou inconnue, subsiste un lieu où il est possible de se procurer émotions et sentiments : un "Zoo" dans lequel sont parqués les "comédiens", derniers êtres capables de ressentir.

    Les visiteurs, "loueurs" potentiels, peuvent à la fois visiter le Zoo ou épier les "animaux" via des caméras. Les comédiens sont les animaux du Zoo, ils offrent aux loueurs le réconfort d’une relation qui renvoie à ces derniers un sentiment d’existence.

Les loueurs en sont réduits à se rendre au Zoo ou à espionner les animaux, dans le but d’éprouver des sensations perdues. Les plus jeunes sont curieux d’expérimenter sentiments ou émotions, les plus vieux nostalgiques de ces sensations. Tous ont la possibilité de se rendre au Zoo pour louer les comédiens qui leurs feront la démonstration de cette conscience humaine dont ils ont été dépossédés.

Certains comédiens sont l’incarnation de personnages très connu du théâtre (Hamlet, Dom Juan, Antigone, Roméo et Juliette, Cyrano, Arlequin, …), du cinéma classique, burlesque ou de genre (Charlot, Buster Keaton, Jerry Lewis, …). Ils ne s’expriment que par leurs tirades/répliques et n’ont pas de vie propre en dehors de leur personnage.

Ces comédiens sont aussi sélectionnables pour présenter des scènes ou des textes choisis par les loueurs.

 

Prochainement

   

    "e-Motion" sera diffusé en direct sur internet. Il fera l’objet d’une page Facebook, de comptes twitter, d’un site internet et sera relayé par des capsules vidéo sur ce site.

 

e-Motion

  • Facebook
  • Twitter